L’existence de failles de sécurité dans les processeurs INTEL, AMD et ARM vient d’être révélée.

L’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) a publié un court article pour expliquer ces failles et préconisent quelques mesures à prendre pour éviter toute exploitation de ces failles.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien

 

Share This